Citer
Imprimer
Partager

Pédagogie 3.0, de quoi parle-t-on ?

  • Résumé
    Le secteur de l’apprentissage, déjà soumis à de nombreuses transformations, subit une accélération sans précédent depuis la crise de la COVID-19. Universités et écoles de commerce sont soumises à un marché de plus en plus complexe qui impose une reconfiguration en profondeur de leur modèle. Intelligence artificielle, virtualisation, distanciel, hybridation, … les enjeux pédagogiques sont vertigineux et les interrogations nombreuses.
    Citation : Zerbib, R., & Mamavi, O. (Jan 2021). Pédagogie 3.0, de quoi parle-t-on ?. Management et Datascience, 5(1). https://doi.org/10.36863/mds.a.15147.
    Les auteurs : 
    • Romain Zerbib
       (romainzerbib@yahoo.fr) - ICD Business School
    • Olivier Mamavi
       (omamavi@gmail.com) - Paris School of Business  - ORCID : https://orcid.org/0000-0002-6421-1048
    Copyright : © 2021 les auteurs. Publication sous licence Creative Commons CC BY-ND.
    Liens d'intérêts : 
    Financement : 
    Texte complet

    Transformation de la pédagogie

    Le secteur de l'éducation est aujourd'hui en pleine mutation.

    Pour autant, il n'est pas évident de préciser les contours exacts de la configuration en émergence.

    Alors, pourquoi évoquer l'expression "pédagogie 3.0." ?

    Nous postulons schématiquement que la pédagogie 1.0. correspond aux cours délivrés en présentiel via une école ou une université au sein d'une classe avec un professeur, des tables et des chaises et, à la clef, un diplôme.

    La pédagogie 2.0. (celle que nous connaissons aujourd'hui) est délivrée via une école ou une université, se déroule à la fois en présentiel et en distanciel, de façon synchrone et asynchrone, et boucle sur un diplôme et/ou une certification.

    Quant à la pédagogie 3.0…. et bien c'est précisément le problème, nous ne savons pas. Et pour cause, nous amorçons actuellement une dynamique de transition.

    • L'enseignement supérieur va-t-il être pris en main par des acteurs de la Silicon Valley, de l’Entertainment ?
    • Les plateformes intéractives et le learning analytics vont-ils devenir la norme ?
    • Les meilleures écoles du monde (Berkley, Harvard...) ainsi que des entreprises tels que McKinsey ou encore Google, vont-elles inonder le marché de modules à distance spécialisés dans leur domaine de prédilection ?
    • Le rôle des "moyennes" business school va-t-il consister à agréger les meilleures certifications en ligne et à se focaliser sur les interactions, l’évènementiel et la relation aux entreprises ?
    • Quels seront les futurs business models ? Et quel sera le poids du diplôme et des certifications ?
    • Comment va se réorganiser le marché ? Et quels seront les acteurs les plus impactés ?

    Voici, au fond, quelques-unes des interrogations (non exhaustives) auxquelles cet appel à contributions tente de répondre au travers de réponses, à la fois, théoriques et pratiques.

    Innovation & pédagogie

    Parmi les différentes contributions publiées dans le numéro 1 du volume 5 de la revue Management & Datascience, notons l'article de Camille Morelon (2021) qui souligne l'urgence de faire évoluer les pratiques pédagogiques. Une organisation qui cherche à rester compétitive doit être capable de s’adapter à son environnement, aux attentes de ses clients et au positionnement de ses concurrents. Il en va de même pour le marché de l’enseignement supérieur. Les étudiants ont de fortes attentes en termes d’évolution des pratiques. L’enseignement supérieur doit en conséquence capitaliser sur sa capacité à créer du lien social pour faire face à la concurrence extérieure.

    C'est pourquoi dans un avis d'expert, Sébastien Tran (2020) s'interroge pour savoir si l'enseignement ne va pas être disrupté par de nouveaux acteurs. En effet, ce secteur connait depuis plusieurs années des transformations significatives avec l’arrivée notamment de nouveaux acteurs (acteurs de la Edtech comme Openclassroom, l’école 42 fondée par Xavier Niel, récemment la création de AIvancity dans le domaine de l’IA, etc.). A cela s’ajoute l’entrée potentielle d’acteurs de type GAFA (notamment Apple ou Google) ou d’acteurs majeurs qui se positionnent dans la formation tels que LinkedIn.

    En attendant la disruption, plusieurs innovations pédagogiques illustrent la mutation en cours au sein de l'enseignement supérieur. Par exemple, Antoine Bourguilleau & Coll. expliquent comment la formation par les wargames permettent d'améliorer les compétences managériales.

    A travers le retour d’expérience d’un jeu sérieux, Nathalie Oriol (2020) montre enfin comment un dispositif de co-modalité (enseignement hybride entre virtuel et présentiel) peut être source d’agilité et d’inclusion pédagogique pour peu qu’elle se structure autour des modèles de scénarisation d’apprentissage conçus par les sciences de l’éducation.

    Lire d'autres articles passionnants, publiés au sein de MDS, au sujet de la pédagogie :

     

     

    Bibliographie

    BOURGUILLEAU, A., LEPINARD, P. & WOJTOWICZ, N. (Déc 2020). Wargames for training future managers. Management et Datascience5(1).

    MORELON, C. (Jan 2021). Pédagogie : Un besoin urgent de faire évoluer les pratiques. Management et Datascience5(1).

    ORIOL, N. (Nov 2020). Agilité et inclusion pédagogique à l’université : un retour d’expérience. Management et Datascience5(1).

    TRAN, S. (Sep 2020). L’enseignement supérieur va-t-il être disrupté par de nouveaux acteurs ?. Management et Datascience5(1).

     

  • Évaluation globale
    (Pas d'évaluation)

    (Il n'y a pas encore d'évaluation.)

    (Il n'y a pas encore de commentaire.)

    • Aucune ressource disponible.
    © 2022 - Management & Data Science. All rights reserved.