Citer
Imprimer
Partager

Gamification et recrutement : au-delà des apparences

  • Résumé
    La gamification est une approche visant à transposer les caractéristiques du jeu dans un domaine non ludique. Plusieurs entreprises, à l’instar de l’Oréal, ont été pionnières dans ce domaine ("Reveal by L'Oréal") pour recruter ses collaborateurs. Bien qu’en apparence ludique (scénarisation, esthétique, ergonomie…), cette méthode d’observation et d’évaluation s’avère en réalité redoutablement efficace. Elle permet d’aller souvent plus loin dans l’identification et l’évaluation des compétences du candidat. Ce qui est recherché ici n’a rien de ludique mais relève d’une démarche réfléchie et professionnelle qui vient modifier les enjeux et les critères traditionnellement proposés en matière d’entretiens d’embauche.
    Citation : Meier, O. (Jan 2023). Gamification et recrutement : au-delà des apparences. Management et Datascience, 7(1). https://doi.org/10.36863/mds.a.22080.
    L'auteur : 
    • Olivier Meier
       (olivier.meier@iutsf.org) - UPEC
    Copyright : © 2023 l'auteur. Publication sous licence Creative Commons CC BY-ND.
    Liens d'intérêts : 
    Financement : 
    Texte complet

    La gamification dans les recrutements contribue en effet à placer le candidat dans des conditions proches de la réalité, en cassant les règles formelles de l’entretien. Elle empêche bien souvent le candidat de « truquer » ses réponses ou de mentir sur sa personnalité ou ses compétences.

    En fonction des cibles recherchées (profils), plusieurs outils peuvent être mobilisés comme les tests ludiques, les escape game, les hackathons ou les serious game. Ces outils présentent l’avantage de mettre en situation le candidat et d’analyser ses réactions et comportements.

    A l’évocation de ces techniques, il est d’usage de mettre en avant la possibilité pour l’entreprise de développer sa marque employeur, de valoriser son image auprès de candidats potentiels, d’accroître sa notoriété et sa réputation sur les réseaux sociaux, de susciter l’intérêt de cibles plus jeunes à la recherche de nouvelles expériences -utilisateurs. Si ces arguments sont naturellement recevables, les apports de la gamification sont selon nous ailleurs. Ils tiennent avant tout dans la capacité de ces techniques à mieux repérer certaines approches comportementales et cognitives difficilement détectables par les méthodes traditionnelles.

    En effet, le recrutement par les jeux et le recours aux nouvelles technologies (développement numérique) contribuent à repenser les systèmes d’évaluation, en mettant au centre de l’analyse de nouveaux paramètres :

    La recherche de compétences non conventionnelles

    L’absence de règles préétablies et de formalisme, alliée à une expérience en temps réel oblige le candidat à sortir de sa zone de confort et à déployer des aptitudes variées pour faire face à ce qu’il vit en immersion.

    La capacité à faire face à des situations imprévues

    La gamification met au centre de l’évaluation, la capacité de l’individu à faire face à des contextes d’urgence et des situations imprévues. Ce mode de recrutement vient inverser l’approche classique, où l’évaluation prime sur l’action

    L’adaptabilité en situation de changement

    Ce type d’approche permet d’éviter de prévoir précisément le déroulement de l’entretien, en plaçant l’individu en situation réelle et sans possibilité de se référencer à un cadre bien établi. Il constitue par conséquent un excellent moyen de mesurer l’adaptabilité du candidat dans des situations à forte intensité.

    La capacité à maîtriser ses émotions

    La gamification permet d’apprécier le candidat en situation d’urgence ou d’incertitude et d’analyser la manière dont il va gérer son stress et ses émotions (crainte, peur…).

    L’esprit de compétition

    La gamification par son procédé met l’individu sous tension et le positionne par rapport à d’autres candidats favorisant émulation, dépassement de soi et recherche d’excellence

     

    La gamification en matière de recrutement présente par conséquent des avantages indéniables. Attention, cependant à ne pas assimiler le recrutement d’un candidat à un simple jeu (systèmes de points, récompenses, classement…) et à perdre de vue, l’importance des compétences professionnelles et techniques du candidat (qualification, parcours, expérience) et ses motivations réelles pour le poste. La gamification ne doit pas uniquement se voir comme une logique de communication et d’animation. Elle répond à des objectifs précis, qui demande un contenant et un contenu de qualité mais aussi un excellent encadrement à la hauteur des attentes.

    Bibliographie

    Barabel M., Meier O. (2022), Managementor, 4ème édition, Dunod.

    Duarte A., Bru S. (2020), La boîte à outils de la gamification, Dunod.

    Meier O. (2022), Recrutez des Mad Skills pour stimuler votre-entreprise, Vidéo Xerfi Canal.

    Meier O. (2021), Surmonter le choc des générations en entreprise, Vidéo Xerfi Canal.

    Meier O. (2021), Le management intergénérationnel, Pause Concept, IH2EF.

    Brassier P., Ralet P. (2021), « La gamification », @GRH, no°39, p.29-60.

  • Évaluation globale
    (Pas d'évaluation)

    (Il n'y a pas encore d'évaluation.)

    (Il n'y a pas encore de commentaire.)

    • Aucune ressource disponible.
    © 2023 - Management & Data Science. All rights reserved.