Tout ce qu’il faut savoir pour publier un article dans Management & Datascience

Le contenu d’un numéro

Un numéro de Management & Data Science comprend :

  • Un éditorial (entre 1000 et 2000 mots)
  • Des avis d’expert (entre 1000 et 2000 mots)
  • Des articles de recherche (2000 mots. une note méthodologique se trouvera à la fin de l’article)
  • Des articles méthodologiques (entre 1000 et 2000 mots)
  • Des cas d’application (entre 1000 et 2000 mots)
  • Des actualités (entre 1000 et 2000 mots)
    • Annonce d’événements (à la charge de l’équipe de rédaction)
    • notes de lectures

Soumission d’un article

Les manuscrits doivent être soumis (au format Word) par voie électronique, à l’adresse suivante : soumission@management-datascience.org.

  1. Sur réception de l’article complet, un membre du comité de rédaction (qui peut être le rédacteur en chef invité au numéro ou le rédacteur en chef) en fait une lecture pour décider de son acceptabilité.
  2. Dans le cas d’une acceptation, les articles sont évalués directement par les membres du comité éditorial.
  3. Le rédacteur en chef prend l’une des décisions suivantes : Publication de l’article,  Publication avec corrections mineures, Refus.
  4. Un courriel est envoyé à l’auteur afin de lui signifier l’acceptation de son article ou son refus.
  5. Les auteurs ont un certain délai (variable suivant les dossiers) pour procéder aux corrections éventuelles.
  6. La nouvelle version est alors transmise au rédacteur en charge de l’article, qui évalue une seconde fois le texte. Les auteurs peuvent alors être invités à procéder à de nouvelles corrections. Si les corrections ne sont pas apportées, le comité de rédaction se donne le droit de ne pas publier le texte concerné.

La revue ne prélève aucun frais de soumission, ni de publication.

Tout article proposé doit respecter les consignes suivantes :

Soumettre un article scientifique

Les articles de recherche doivent apporter une réflexion originale relative à la thématique de la transformation digitale et/ou de la data science. L’article peut être de diverses natures : état de l’art, test d’un modèle, étude empirique qualitative ou quantitative, etc.

Longueur et composition des articles

  • Les articles de recherche font environ 2 000 mots, incluant une introduction, un état de l’art synthétique et centré sur le concept mobilisé (500 mots environ), les résultats et les principaux apports théoriques, méthodologiques et/ou managériaux.
  • Une note méthodologique est requise et complète l’article (entre 500 et 1000 mots). Elle intègre la démarche et les outils méthodologiques mis en œuvre pour répondre à la problématique et permettant de comprendre les résultats annoncés dans l’article. Celle -ci est présentée après la bibliographie.

 Format des textes

  • Les fichiers de l’article doivent être fournis en format Microsoft Word.
  • Les textes paginés doivent être présentés à simple interligne sur du papier 21,59 x 27,94 (format lettre), en utilisant des marges de 2,5 cm et un caractère d’imprimerie lisible (du type Times New Roman) de 12 points.

Contenu des manuscrits

  • La première page de l’article doit comporter les indications suivantes :
    • le titre en français et en anglais (8 mots maximum) ;
    • les coordonnées complètes du ou des auteurs (nom, prénom, discipline et/ou fonction, appartenance professionnelle ; adresse postale complète, téléphone,  courrier électronique) ; un astérisque signale l’auteur pour la correspondance. Si le manuscrit soumis est signé par plusieurs auteurs, il est entendu que l’auteur soumettant le texte a obtenu l’accord de tous pour agir en leur nom ;
    • deux résumés en français et en anglais de 120 mots au maximum et cinq mots clés maximum également en français et en anglais. Le résumé doit comprendre obligatoirement: l’objectif de l’article, les résultats de l’étude ainsi que sa contribution ;
    • une section de remerciements doit informer les lecteurs sur les sources de soutien, notamment les sources de financement ayant permis la réalisation de l’étude. Cette section sert aussi aux remerciements des collaborateurs non identifiés comme auteurs.
  • Le corps du texte peut être en français ou en anglais. Il comprend : une introduction, synthétique et centré sur le concept mobilisé, les résultats et les principaux apports théoriques, méthodologiques et/ou managériaux.
  • Le titre de l’article ainsi que les titres de section doivent comporter 8 mots au maximum. Les titres des sections ne sont jamais numérotés.
  • L’annexe méthodologique est obligatoire pour les articles empiriques. Elle comprend entre 500 et 1000 mots. Elle intègre la démarche et les outils méthodologiques mis en œuvre pour répondre à la problématique et permettant de comprendre les résultats annoncés dans l’article. Celle -ci est présentée après la bibliographie.
  • Les notes de bas de page et annexes sont à éviter.
  • L’ensemble des illustrations, tableaux et figures est inséré à la fin du document avec leur titre, après la bibliographie et les annexes. Toutes les illustrations, tableaux et figures seront insérés en format image de haute résolution (.tif, .jpeg, .bmp, .png). A noter que le titre de l’illustration n’est pas inclus dans l’image mais apparaît sous celle-ci. Afin de faciliter leur lecture, ils seront numérotés (par ordre d’apparition dans le texte), les images seront en couleurs. Ils sont mentionnés dans le corps de l’article par l’annotation suivante : [insérer illustration/tableau/figure 1,2, 3,…]. Les extraits vidéo (libres de droit) sont autorisés (insérer le lien html pointant vers la vidéo).
  • La section bibliographique ne doit pas comporter plus 15 références. Les références citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (e.g. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures). Une section bibliographique regroupant l’ensemble des références utilisées dans le texte sera présentée à la fin de l’article par ordre alphabétique.

Mise en forme des références bibliographiques

Les références doivent être mentionnées dans le corps du texte : noter le nom de l’auteur et l’année (e.g. Jean, 2002). Les références citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (e.g. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures).

  • Pour les articles de 2 auteurs, noter les deux noms suivis de l’année (g.Jean et Pouchkine, 2007).
  • Pour les articles ou ouvrages collectifs de plus de 2 auteurs, noter le nom du premier auteur et la mention et al. (g.Petit et al., 2006).
  • Lorsque plusieurs références sont utilisées pour la même information, celles-ci doivent être mises en ordre chronologique (g.Jean, 2002 ; Petit et al., 2006 ; Jean et Pouchkine, 2007).

En fin du texte, rassembler toutes les références par ordre alphabétique des titres cités (section bibliographie), en respectant la norme de l’APA :

Article de périodique (papier)

  • Auteur, A. A., Auteur, B. B. et Auteur, C. C. (année). Titre de l’article. Titre du périodique, volume(numéro), page de début – page de la fin. Doi si disponible.
  • Gagnon, L., Peretz, I. et Fulop, T. (2009). Musical structural determinants of emotional judgments in dementia of the Alzheimer type. Neuropsychology,23(1), 90-97. doi: 10.1037/a0013790

Ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du livre(xe éd., vol. x). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Lebovici, S., Diatkine, R. et Soulé, M. (2004). Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4). Paris, France : Presses universitaires de France.

Ouvrage collectif (publié sous la direction de)

  • Golse, B. (dir.). (2015). Le développement affectif et cognitif de l’enfant(5e éd.). Issy-les-Moulineaux, France : Elsevier Masson.

Chapitre d’ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du chapitre. Dans A. Directeur et B. Directeur (dir.), Titre du livre(xe éd., vol. x, p. xx-yy). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Chouchena, O., Soulé, M. et Noël, J. (2004). Les grands-parents dans la dynamique normale ou pathologique des enfants. Dans S. Lebovici, R. Diatkine et M. Soulé (dir.), Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4, p. 2633-2660). Paris, France : Presses universitaires de France.

Communications présentées à des congrès ou des conférences

  • Auteur, A. (Année, mois). Titre de la communication. Communication ou Affiche présentée au [à la] Nom du congrès ou de la conférence, Lieu. Repéré à URL
  • Morin, M.-H.,Clément, M. et Levesque, A. (2015, mai). Sortir du cadre : pour une vision inclusive des acteurs et services de la première ligne en santé mentale.Communication présentée au 83e congrès de l’ACFAS, Rimouski, Québec. Résumé repéré à http://www.acfas.ca/evenements/congres/

Page web

  • Auteur, A. (année). Titre du document. Repéré à URL
  • Agence de la santé publique du Canada. (2008). Le portail canadien des pratiques exemplaires : aperçu des interventions. Repéré à

Mémo ! Avant de soumettre un article de recherche :

Longueur de 2000 mots maximum

Un annexe méthodologique obligatoire, entre 500 et 1000 mots

Un cadre conceptuel synthétique (500 mots environ)

Titres de 8 mots maximum, non numérotés

Résumé de 120 mots indiquant l’objectif de l’article, les résultats de l’étude ainsi que sa contribution

15 références bibliographiques. Les références bibliographiquescitées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (ex. Wedel et Kannan (2016)

Soumettre un avis d'expert

Un avis d’expert est un article d’opinion. L’auteur propose un décryptage de l’actualité, une synthèse accessible au grand public d’articles scientifiques.

Longueur des articles

Les avis d’expert font entre 1000 et 2 000 mots, incluant les références, les tableaux et les figures. 10 références académiques maximum.

Format des textes

  • Les fichiers de l’article doivent être fournis en format Microsoft Word.
  • Les textes paginés doivent être présentés à simple interligne sur du papier 21,59 x 27,94 (format lettre), en utilisant des marges de 2,5 cm et un caractère d’imprimerie lisible (du type Times New Roman) de 12 points.

Contenu des manuscrits

  • La première page de l’article doit comporter les indications suivantes :
    • le titre en français et en anglais (8 mots maximum) ;
    • les coordonnées complètes du ou des auteurs (nom, prénom, discipline et/ou fonction, appartenance professionnelle ; adresse postale complète, téléphone, fax, courrier électronique) ; un astérisque signale l’auteur pour la correspondance. Si le manuscrit soumis est signé par plusieurs auteurs, il est entendu que l’auteur soumettant le texte a obtenu l’accord de tous pour agir en leur nom ;
  • Le corps du texte peut être en français ou en anglais.
  • Le titre de l’article ainsi que les titres de section doivent comporter 8 mots au maximum. Les titres des sections ne sont jamais numérotés. Il n’y aura qu’un seul niveau de titre clairement identifiés en gras.
  • Les notes de bas de page et annexes ne sont pas autorisées.
  • L’ensemble des illustrations, tableaux et figures est inséré à la fin du document avec leur titre, après la bibliographie. Toutes les illustrations, tableaux et figures seront insérés en format image de haute résolution (.tif, .jpeg, .bmp, .png). A noter que le titre de l’illustration n’est pas inclus dans l’image mais apparaît sous celle-ci. Afin de faciliter leur lecture, ils seront numérotés (par ordre d’apparition dans le texte), les images seront en couleurs. Ils sont mentionnés dans le corps de l’article par l’annotation suivante : [insérer illustration/tableau/figure 1,2,3,…]. Les extraits vidéo (libres de droit) sont autorisés (insérer le lien html pointant vers la vidéo).
  • Les références bibliographiques citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (ex. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures). Une section bibliographique regroupant l’ensemble des références utilisées dans le texte. La section bibliographique ne doit pas comporter plus 5 références.

 Mise en forme des références bibliographiques

Les références (10 références maximum) doivent être mentionnées dans le corps du texte : noter le nom de l’auteur et l’année (e.g. Jean, 2002). Les références citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (e.g. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures).

  • Pour les articles de 2 auteurs, noter les deux noms suivis de l’année (g.Jean et Pouchkine, 2007).
  • Pour les articles ou ouvrages collectifs de plus de 2 auteurs, noter le nom du premier auteur et la mention et al. (g.Petit et al., 2006).
  • Lorsque plusieurs références sont utilisées pour la même information, celles-ci doivent être mises en ordre chronologique (g.Jean, 2002 ; Petit et al., 2006 ; Jean et Pouchkine, 2007).

 En fin du texte, rassembler toutes les références par ordre alphabétique des titres cités (section bibliographie), en respectant la norme de l’APA :

Article de périodique (papier)

  • Auteur, A. A., Auteur, B. B. et Auteur, C. C. (année). Titre de l’article. Titre du périodique, volume(numéro), page de début – page de la fin. Doi si disponible.
  • Gagnon, L., Peretz, I. et Fulop, T. (2009). Musical structural determinants of emotional judgments in dementia of the Alzheimer type. Neuropsychology,23(1), 90-97. doi: 10.1037/a0013790

Ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du livre(xe éd., vol. x). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Lebovici, S., Diatkine, R. et Soulé, M. (2004). Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4). Paris, France : Presses universitaires de France.

Ouvrage collectif (publié sous la direction de)

  • Golse, B. (dir.). (2015). Le développement affectif et cognitif de l’enfant(5e éd.). Issy-les-Moulineaux, France : Elsevier Masson.

Chapitre d’ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du chapitre. Dans A. Directeur et B. Directeur (dir.), Titre du livre(xe éd., vol. x, p. xx-yy). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Chouchena, O., Soulé, M. et Noël, J. (2004). Les grands-parents dans la dynamique normale ou pathologique des enfants. Dans S. Lebovici, R. Diatkine et M. Soulé (dir.), Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4, p. 2633-2660). Paris, France : Presses universitaires de France.

Communications présentées à des congrès ou des conférences

  • Auteur, A. (Année, mois). Titre de la communication. Communication ou Affiche présentée au [à la] Nom du congrès ou de la conférence, Lieu. Repéré à URL
  • Morin, M.-H.,Clément, M. et Levesque, A. (2015, mai). Sortir du cadre : pour une vision inclusive des acteurs et services de la première ligne en santé mentale.Communication présentée au 83e congrès de l’ACFAS, Rimouski, Québec. Résumé repéré à http://www.acfas.ca/evenements/congres/

Page web

  • Auteur, A. (année). Titre du document. Repéré à URL
  • Agence de la santé publique du Canada. (2008). Le portail canadien des pratiques exemplaires : aperçu des interventions. Repéré à

 Mémo ! Avant de soumettre un avis d’expert

Longueur de 2000 mots maximum

Accessible au grand public

Format vidéo possible (en substitution ou complément du manuscrit)

Titres de 8 mots maximum, non numérotés

Résumé de 120 mots

10 références bibliographiques. Les références bibliographiquescitées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (ex. Wedel et Kannan (2016)

Soumettre une étude de cas

Une étude de cas d’application vise à rendre compte de la réalité managériale des problématiques de transformation digitale au sein des entreprises. Cet éclairage peut prendre la forme d’une interview ou peut prendre une forme plus classique.

De manière générale, le contenu du cas d’usage devra mentionner le contexte de l’entreprise et de son marché, la problématique soulevée, les solutions mises en place ou envisagées, leurs contraintes et un bilan et perspectives.

Longueur des articles

Les cas d’application font entre 1000 et 2 000 mots. Un format vidéo peut aussi être proposé en substitution ou complément de l’article. 10 références bibliographiques maximum.

Format des textes

  • Les fichiers de l’article doivent être fournis en format Microsoft Word.
  • Les textes paginés doivent être présentés à simple interligne sur du papier 21,59 x 27,94 (format lettre), en utilisant des marges de 2,5 cm et un caractère d’imprimerie lisible (du type Times New Roman) de 12 points.

Contenu des manuscrits

  • La première page de l’article doit comporter les indications suivantes :
    • le titre en français et en anglais (8 mots maximum) ;
    • les coordonnées complètes du ou des auteurs (nom, prénom, discipline et/ou fonction, appartenance professionnelle ; adresse postale complète, téléphone, fax, courrier électronique) ; un astérisque signale l’auteur pour la correspondance. Si le manuscrit soumis est signé par plusieurs auteurs, il est entendu que l’auteur soumettant le texte a obtenu l’accord de tous pour agir en leur nom ;
  • Le corps du texte peut être en français ou en anglais.
  • Le titre de l’article ainsi que les titres de section doivent comporter 8 mots au maximum. Les titres des sections ne sont jamais numérotés. Il n’y aura qu’un seul niveau de titre clairement identifiés en gras.
  • Les notes de bas de page et annexes ne sont pas autorisées.
  • L’ensemble des illustrations, tableaux et figures est inséré à la fin du document avec leur titre, après la bibliographie. Toutes les illustrations, tableaux et figures seront insérés en format image de haute résolution (.tif, .jpeg, .bmp, .png). A noter que le titre de l’illustration n’est pas inclus dans l’image mais apparaît sous celle-ci. Afin de faciliter leur lecture, ils seront numérotés (par ordre d’apparition dans le texte), les images seront en couleurs. Ils sont mentionnés dans le corps de l’article par l’annotation suivante : [insérer illustration/tableau/figure 1,2,3,…]. Les extraits vidéo (libres de droit) sont autorisés (insérer le lien html pointant vers la vidéo).
  • Les références bibliographiques (10 références maximum) citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (ex. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures). Une section bibliographique regroupant l’ensemble des références utilisées dans le texte. La section bibliographique ne doit pas comporter plus 5 références.

Mise en forme des références bibliographiques

Les références doivent être mentionnées dans le corps du texte : noter le nom de l’auteur et l’année (e.g. Jean, 2002). Les références citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (e.g. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures).

  • Pour les articles de 2 auteurs, noter les deux noms suivis de l’année (g.Jean et Pouchkine, 2007).
  • Pour les articles ou ouvrages collectifs de plus de 2 auteurs, noter le nom du premier auteur et la mention et al. (g.Petit et al., 2006).
  • Lorsque plusieurs références sont utilisées pour la même information, celles-ci doivent être mises en ordre chronologique (g.Jean, 2002 ; Petit et al., 2006 ; Jean et Pouchkine, 2007).

En fin du texte, rassembler toutes les références par ordre alphabétique des titres cités (section bibliographie), en respectant la norme de l’APA :

Article de périodique (papier)

  • Auteur, A. A., Auteur, B. B. et Auteur, C. C. (année). Titre de l’article. Titre du périodique, volume(numéro), page de début – page de la fin. Doi si disponible.
  • Gagnon, L., Peretz, I. et Fulop, T. (2009). Musical structural determinants of emotional judgments in dementia of the Alzheimer type. Neuropsychology,23(1), 90-97. doi: 10.1037/a0013790

Ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du livre(xe éd., vol. x). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Lebovici, S., Diatkine, R. et Soulé, M. (2004). Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4). Paris, France : Presses universitaires de France.

Ouvrage collectif (publié sous la direction de)

  • Golse, B. (dir.). (2015). Le développement affectif et cognitif de l’enfant(5e éd.). Issy-les-Moulineaux, France : Elsevier Masson.

Chapitre d’ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du chapitre. Dans A. Directeur et B. Directeur (dir.), Titre du livre(xe éd., vol. x, p. xx-yy). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Chouchena, O., Soulé, M. et Noël, J. (2004). Les grands-parents dans la dynamique normale ou pathologique des enfants. Dans S. Lebovici, R. Diatkine et M. Soulé (dir.), Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4, p. 2633-2660). Paris, France : Presses universitaires de France.

Communications présentées à des congrès ou des conférences

  • Auteur, A. (Année, mois). Titre de la communication. Communication ou Affiche présentée au [à la] Nom du congrès ou de la conférence, Lieu. Repéré à URL
  • Morin, M.-H.,Clément, M. et Levesque, A. (2015, mai). Sortir du cadre : pour une vision inclusive des acteurs et services de la première ligne en santé mentale.Communication présentée au 83e congrès de l’ACFAS, Rimouski, Québec. Résumé repéré à http://www.acfas.ca/evenements/congres/

Page web

  • Auteur, A. (année). Titre du document. Repéré à URL
  • Agence de la santé publique du Canada. (2008). Le portail canadien des pratiques exemplaires : aperçu des interventions. Repéré à

Mémo ! Avant de soumettre une étude de cas

Longueur de 2000 mots maximum

Accessible au grand public

Format vidéo possible (en substitution ou complément du manuscrit)

Titres de 8 mots maximum, non numérotés

Résumé de 120 mots

10 références bibliographiques. Les références bibliographiquescitées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (ex. Wedel et Kannan (2016))

Soumettre une note de lecture

Une note de lecture a pour objectif de proposer une synthèse éclairée d’un ouvrage paru dans l’année (2 ans maximum). L’ouvrage, français ou étranger, concerne la thématique de la transformation digitale. Celui-ci s’inscrit le plus souvent en sciences de gestion mais pas exclusivement. Des ouvrages d’autres disciplines comme la sociologie, les mathématiques ou l’informatique par exemple, sont les bienvenus. L’auteur veillera toutefois à rendre intelligible le contenu de la note de lecture au lecteur de Management & Data Science.

Longueur des articles

La note de lecture fait environ 2 000 mots. Un format vidéo peut aussi être proposé en substitution ou complément. 10 références bibliographiques maximum.

Format des textes

  • Les fichiers de l’article doivent être fournis en format Microsoft Word.
  • Les textes paginés doivent être présentés à simple interligne sur du papier 21,59 x 27,94 (format lettre), en utilisant des marges de 2,5 cm et un caractère d’imprimerie lisible (du type Times New Roman) de 12 points.

Contenu des manuscrits

  • La première page de l’article doit comporter les indications suivantes :
    • le titre en français et en anglais (8 mots maximum) ;
    • les coordonnées complètes du ou des auteurs (nom, prénom, discipline et/ou fonction, appartenance professionnelle ; adresse postale complète, téléphone, fax, courrier électronique) ; un astérisque signale l’auteur pour la correspondance. Si le manuscrit soumis est signé par plusieurs auteurs, il est entendu que l’auteur soumettant le texte a obtenu l’accord de tous pour agir en leur nom ;
  • Le corps du texte peut être en français ou en anglais.
  • Le titre de l’article ainsi que les titres de section doivent comporter 8 mots au maximum. Les titres des sections ne sont jamais numérotés. Il n’y aura qu’un seul niveau de titre clairement identifiés en gras.
  • Les notes de bas de page et annexes ne sont pas autorisées.
  • L’ensemble des illustrations, tableaux et figures est inséré à la fin du document avec leur titre, après la bibliographie. Toutes les illustrations, tableaux et figures seront insérés en format image de haute résolution (.tif, .jpeg, .bmp, .png). A noter que le titre de l’illustration n’est pas inclus dans l’image mais apparaît sous celle-ci. Afin de faciliter leur lecture, ils seront numérotés (par ordre d’apparition dans le texte), les images seront en couleurs. Ils sont mentionnés dans le corps de l’article par l’annotation suivante : [insérer illustration/tableau/figure 1,2,3,…]. Les extraits vidéo (libres de droit) sont autorisés (insérer le lien html pointant vers la vidéo).
  • Les références bibliographiques (10 références maximum) citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (ex. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures). Une section bibliographique regroupant l’ensemble des références utilisées dans le texte. La section bibliographique ne doit pas comporter plus 5 références.

 Mise en forme des références bibliographiques

Les références doivent être mentionnées dans le corps du texte : noter le nom de l’auteur et l’année (e.g. Jean, 2002). Les références citées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (e.g. Wedel et Kannan (2016) identifient des pistes de recherches futures).

  • Pour les articles de 2 auteurs, noter les deux noms suivis de l’année (g.Jean et Pouchkine, 2007).
  • Pour les articles ou ouvrages collectifs de plus de 2 auteurs, noter le nom du premier auteur et la mention et al. (g.Petit et al., 2006).
  • Lorsque plusieurs références sont utilisées pour la même information, celles-ci doivent être mises en ordre chronologique (g.Jean, 2002 ; Petit et al., 2006 ; Jean et Pouchkine, 2007).

En fin du texte, rassembler toutes les références par ordre alphabétique des titres cités (section bibliographie), en respectant la norme de l’APA :

Article de périodique (papier)

  • Auteur, A. A., Auteur, B. B. et Auteur, C. C. (année). Titre de l’article. Titre du périodique, volume(numéro), page de début – page de la fin. Doi si disponible.
  • Gagnon, L., Peretz, I. et Fulop, T. (2009). Musical structural determinants of emotional judgments in dementia of the Alzheimer type. Neuropsychology,23(1), 90-97. doi: 10.1037/a0013790

Ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du livre(xe éd., vol. x). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Lebovici, S., Diatkine, R. et Soulé, M. (2004). Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4). Paris, France : Presses universitaires de France.

Ouvrage collectif (publié sous la direction de)

  • Golse, B. (dir.). (2015). Le développement affectif et cognitif de l’enfant(5e éd.). Issy-les-Moulineaux, France : Elsevier Masson.

Chapitre d’ouvrage

  • Auteur, A. A. (année). Titre du chapitre. Dans A. Directeur et B. Directeur (dir.), Titre du livre(xe éd., vol. x, p. xx-yy). Lieu de publication : Maison d’édition.
  • Chouchena, O., Soulé, M. et Noël, J. (2004). Les grands-parents dans la dynamique normale ou pathologique des enfants. Dans S. Lebovici, R. Diatkine et M. Soulé (dir.), Nouveau traité de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent(2e éd., vol. 4, p. 2633-2660). Paris, France : Presses universitaires de France.

Communications présentées à des congrès ou des conférences

  • Auteur, A. (Année, mois). Titre de la communication. Communication ou Affiche présentée au [à la] Nom du congrès ou de la conférence, Lieu. Repéré à URL
  • Morin, M.-H.,Clément, M. et Levesque, A. (2015, mai). Sortir du cadre : pour une vision inclusive des acteurs et services de la première ligne en santé mentale.Communication présentée au 83e congrès de l’ACFAS, Rimouski, Québec. Résumé repéré à http://www.acfas.ca/evenements/congres/

Page web

  • Auteur, A. (année). Titre du document. Repéré à URL
  • Agence de la santé publique du Canada. (2008). Le portail canadien des pratiques exemplaires : aperçu des interventions. Repéré à

Mémo ! Avant de soumettre une note de lecture

Longueur de 2000 mots maximum

Accessible au grand public

Ouvrage paru dans l’année (ou 2 ans maximum avant la parution de la note)

Titres de 8 mots maximum, non numérotés

10 références bibliographiques. Les références bibliographiquescitées dans le corps du texte doivent contenir un lien URL pointant vers l’article évoqué (ex. Wedel et Kannan (2016)

 

Règles d’éthique

Originalité et plagiat

Les auteurs garantissent que leur proposition d’article est originale, qu’elle ne porte pas atteinte aux droits moraux de la propriété intellectuelle de toute autre personne ou entité.

Accès et conservation des données

Les éditeurs encouragent les auteurs à partager les données à l’appui des publications de recherche. Les données de recherche font référence aux résultats d’observations ou d’expériences qui valident les résultats de la recherche. Les éditeurs encouragent les auteurs à indiquer la disponibilité de leurs données dans une déclaration de données jointe à l’article soumis. Avec l’énoncé des données, les auteurs peuvent être transparents au sujet des données qu’ils ont utilisées dans l’article.

Conflits d’intérêt

Les auteurs déclarent à la direction de la revue tout conflit d’intérêt potentiel, qu’il soit professionnel, financier ou autre qui pourrait être interprété comme ayant pu influencer leur démarche. En outre, ils mentionnent toutes les sources de financement de la recherche présentée dans la contribution.

Mention des auteurs

L’auteur correspondant s’assure que seuls les auteurs et ayant apporté une contribution significative à la conception, l’élaboration et l’interprétation de l’étude présentée figurent dans la liste des co-auteurs. Il veille également à ce que tous les co-auteurs aient vu et approuvé la version finale du document, et décidé de le soumettre à la publication. Les remerciements peuvent permettre de mentionner certains contributeurs qui ont apporté une aide substantielle au travail publié.

Propos diffamatoires

Les auteurs garantissent que leur proposition d’article ne contient pas de déclaration diffamatoire, frauduleuse ou sciemment inexacte.

Publications multiples ou redondantes

Les auteurs garantissent que leur proposition d’article n’a pas déjà été publiée et qu’elle ne repose ni en partie, ni en totalité sur des travaux déjà publiés (à l’exception des notes et comptes rendus de lecture et des articles de la rubrique Échanges qui reposent respectivement et uniquement sur l’œuvre commentée ou l’article d’ouverture des Échanges). Ils ne soumettent pas leur contribution à plusieurs revues en même temps.

Références

Les auteurs garantissent qu’ils citent de manière appropriée toutes les publications qu’ils ont utilisées dans leur travail.

Traitement éditorial

Les auteurs autorisent l’équipe éditoriale de la revue à apporter d’éventuels aménagements à leur article et collaborent avec elle quand des aménagements leurs sont soumis pour accord.

Erratum

Si ils découvrent une erreur importante ou une inexactitude après la parution de leur article, les auteurs en informent rapidement la revue et coopèrent avec elle pour se rétracter ou corriger l’article concerné.

Si ils sont contactés par la revue après la parution de leur article à la suite de la découverte d’une erreur importante, ils transmettent rapidement soit leurs corrections, soit des preuves de la justesse de l’article original.

Droits d’auteur

Les articles soumis à la revue ne doivent pas avoir été publiés auparavant dans leur forme actuelle ou sensiblement similaire, ou être à l’étude pour publication au sein d’une autre revue.

Un test anti-plagiat est effectué systématiquement lors des soumissions pour vérifier l’originalité de la contribution.

Les auteurs qui soumettent des articles pour publication garantissent que le travail ne constitue pas une violation de tout droit d’auteur existant et s’engage à indemniser l’éditeur contre toute violation de cette garantie.

Les auteurs conservent leurs droits d’auteur et les droits de publication complets sans restrictions.

Les articles publiés par Management & Data Science sont placés sous licence Creative Commons – Attribution – Pas de Modification (CC BY-ND).
Cette licence autorise la redistribution, à des fins commerciales ou non, tant que l’œuvre est diffusée sans modification et dans son intégralité, avec attribution et citation de votre nom.