Image

Archives •  janvier 2020

Tous les articles, par date de publication

Wordfish : un modèle pour quantifier les antagonismes des discours
29 janvier 2020

Wordfish : un modèle pour quantifier les antagonismes des discours

Dans cette note, nous nous interrogeons sur la manière de détecter et d’évaluer les antagonismes présents dans les discours. Prenons les professions de foi des candidats à une élection présidentielle : peut-on objectivement quantifier la nature de gauche ou de droite des discours ? Plus précisément, y-a-t-il une différence de discours inhérente à l’appartenance des candidats à différents mouvements politiques ?

Taxonomy for real-time digital data initiatives
13 janvier 2020

Taxonomy for real-time digital data initiatives

Real-time digital data are becoming important assets in a growing number of organizations. This paper, applying the affordance theory, describes the development of a taxonomy for understanding real-time digital data initiatives. The proposed taxonomy is composed by two categories, the Technology affordance and the Affordance actualization, respectively gathering four and five dimensions. Specifically, the Technology affordances of the real-time digital initiatives are real-time sensing, real-time mass visibility, real-time experimentation and real-time coordination, while the Affordance actualizations are service, efficiency, analytics, aggregation and generation.

La renaissance de Mark Zuckerberg via le vrai-faux projet Libra
6 janvier 2020

La renaissance de Mark Zuckerberg via le vrai-faux projet Libra

Cette réflexion propose une lecture du projet Libra au travers de la renaissance du patron de Facebook – fragilisé en 2018 et 2019 par diverses attaques internes et externes – et de sa stratégie de reconquête du pouvoir à la fois au sein de son entreprise et de son écosystème d’affaire. Il s’agit de montrer ici que ce vrai-faux projet n’a pas forcément vocation à être déployé à terme mais plutôt à être agité comme un chiffon rouge. Il s’agit de l’agiter à la fois en interne pour montrer la force de frappe retrouvée du patron de Facebook et en externe pour insister auprès des régulateurs et autres négociateurs sur la capacité de nuisance du consortium Libra Association désormais stabilisé. L’objectif est de peser sur les négociations en cours pour minimiser les projets de taxation voire même abandonner ceux liés au démantèlement des GAFA. Cette lecture repositionne le patron de Facebook au centre des débats avec comme conséquence que ce drôle de « stable coin » qu’est le Libra qui apparaît plutôt comme un mythe en construction – un leurre – que comme une réalité en devenir. D’ailleurs, les reports successifs et les profondes modifications annotées dans le whitepaper en sont d’intéressantes illustrations.